Edito : 2020, année Olympique et Paralympique

Tous les quatre ans, revient la plus grande manifestation sportive mondiale.
Une petite vingtaine de championnats du monde organisés en même temps, sur un même lieu.
Pour les disciplines olympiques, c’est un coup de projecteur fabuleux, et pour peu que les résultats soient là, c’est le gage d’un afflux de licenciés…

Mais cette année, c’est beaucoup plus.
C’est le vrai coup d’envoi de l’aventure Paris 2024.
La volonté du COJOP Paris 2024, le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, mais aussi celle du CNOSF et du CPSF (Comité Paralympique et Sportif Français) est claire :

Chez Paris 2024 nous avons une conviction, celle que le sport peut tout changer.
Vivre plus fort grâce aux émotions données par le sport.
Vivre mieux grâce à la pratique du sport.
Vivre ensemble autour des valeurs partagées par le sport.
Education, santé, cohésion, le sport a le pouvoir de tout changer.
Opportunité unique, l’enthousiasme et l’énergie des Jeux et du projet Paris 2024 bénéficieront à toutes les générations, sur tous les territoires.

À notre niveau départemental, le COJOP compte sur le mouvement sportif pour agir, avec tous ses partenaires, collectivités locales et territoriales, Éducation Nationale, et tous les acteurs du monde public et du monde privé, dans le but de célébrer l’événement et de développer la pratique sportive, de préférence dans nos clubs. Le CDOS est le référent du COJOP sur le territoire, et bénéficie d’une information maximale sur l’événement et les moyens de participer.

Le département de la Vienne a lancé un programme ambitieux, baptisé « Vienne en Jeux » qui concrétise son engagement de la première heure. Les collectivités locales se mobilisent, à travers le label Terre de Jeux. L’Éducation Nationale a lancé, avec Génération 2024, un grand programme de développement de l’image du sport au sein des établissements scolaires.

La Semaine Olympique et Paralympique, du 3 au 8 février prochains, sera la première occasion de démontrer concrètement notre engagement collectif. Nous profiterons de l’occasion pour signer une convention unique entre le mouvement sportif et l’Éducation Nationale, impulsée par le Directeur Académique de la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN). Cette convention déclinée avec toutes les disciplines qui le souhaitent, est co-signée par 5 acteurs : la DSDEN, le CDOS, les Fédérations scolaires (USEP et UNSS° et chaque Fédération qui s’engage. Elle a en particulier pour but de développer la pratique sportive en encourageant les partenariats entre le monde scolaire et le monde sportif. Vous retrouverez cette convention dès qu’elle sera signée sur le site du CDOS.

Cette première initiative majeure est significative d’un point essentiel : tous ces partenaires ne feront rien sans vous, sans nous, mouvement sportif. La demande n’est pas encore forte, mais elle est là, et elle se développe…
Olympiques ou non olympiques, tous les clubs et comité départementaux de toutes les fédérations peuvent profiter de cet élan Paris 2024.
À nous d’agir !

Soyez à l’écoute des nombreuses initiatives qui vont se développer dans les prochaines semaines !

Patrick Girard,
Président du CDOS de la Vienne