Comment intervenir dans le cadre du dispositif : « 2S2C : Sport, Santé, Culture et Civisme » ?

La reprise des cours dans les écoles, à la suite de la période de confinement due à l’épidémie du Covid-19, exige des modalités d’organisation particulières. La collaboration avec les collectivités territoriales, qui fait déjà l’objet de nombreux projets et d’interventions de personnels variés, offre de nouvelles perspectives pour compléter le travail en classe du fait des conditions sanitaires de reprise. A titre indicatif, et de manière non exhaustive, les activités suivantes sont susceptibles de s’inscrire dans le cadre du projet Sport, Santé, Culture, Civisme (2S2C). Leur organisation est, en tout état de cause, subordonnée au respect des règles sanitaires applicables.

Si vous êtes intéressés pour intervenir dans le département de la Vienne vous pouvez renseigner les informations nécessaires à partir de ce lien : le Formulaire « 2S2C ».

 Pistes d’activités en matière sportive :

Objectifs :

> la remise en forme physique et psychologique et le lien avec l’éducation à la santé après une période de confinement ;

> l’enrichissement de la motricité et la reconquête d’une pratique corporelle et sensorielle ;

> la poursuite du travail engagé lors du confinement en non présentiel : apprendre à s’entraîner, construire des repères, préparer la rentrée prochaine ;

> le respect de la doctrine sanitaire au service de l’intérêt général (respect de règles communes pour tous) ;

> l’ouverture à d’autres activités sportives pour enrichir sa culture sportive.

Orientations :

> privilégier autant que possible les pratiques extérieures (mai-juin), en étant vigilant sur la distance entre les élèves lors de chaque atelier ou activité, lors des  changements d’espaces de pratique, des départs d’activité, des déplacements des élèves pour y accéder, et des passages aux vestiaires. Si la pratique se déroule en gymnase, il conviendra d’assurer une distance importante entre les différents espaces de pratique et de systématiser les gestes barrières pour les élèves ainsi que le nettoyage du le matériel entre chaque utilisation ;

> choisir des activités permettant aux élèves de « se détendre» dans un contexte particulier, au travers de modalités de pratique individuelle, mais qui n’empêchent pas les challenges et les situations ludiques ;

> favoriser les activités individuelles et éviter les sports collectifs :

– course individuelle, circuits athlétiques type parcours de motricité
– étirements et stretchings variés, préparation physique généralisée à tout le corps.
– randonnée pédestre avec distanciation et gestes barrières stricts
– course d’orientation avec des postes ou balises fixes sans manipulation de pince pour poinçonner (le poinçon est électronique, les cartes sont personnelles)
– VTT avec matériel personnel en circuit ou randonnée
– danse (sans passer par le sol, à distance, en extérieur), envisageable sur du flash mob assez énergique
– arts du cirque avec son propre matériel de jonglage
– circuit training sans matériel, juste en poids de corps et sans déplacement, avec distanciation possible dans un espace extérieur
– zumba dans un grand espace extérieur
–  step
– yoga, relaxation
– autres activités compatibles avec le respect des règles sanitaires applicables.